Café lyophilisé et soluble

Le rythme de la vie moderne est rapide. Occupé à poursuivre ses rêves et à travailler, l’homme moderne n’a plus le temps de réaliser les gestes basiques que ses ancêtres ont appris pour survivre, il y des milliers d’années de cela. De plus, les progrès de la recherche et de la technologie ne cessent d’apporter à l’homme tout ce qu’il désire.

L’électroménager, l’informatique ou la manométrie existent pour assister l’homme dans son quotidien et le libérer des entraves qu’il rencontre sur son trajet. Certes, boire du café n’est pas une corvée mais le rituel qui précède ce plaisir peut être impossible pour le PDG qui ne dispose que de deux minutes, ou pour le chasseur qui se trouve au creux de la forêt. Le besoin de praticité des consommateurs est à la base du succès du café soluble ou lyophilisé, qui est sans doute le café le plus vendu au monde à l’heure actuelle. Mais comment le café soluble se fabrique-t-il ? Et qu’en est-il de sa qualité ? Les réponses se trouvent dans les quelques lignes qui suivent.

Le café soluble – Secrets de fabrication

Créé par Nestlé en avril 1938, le Nescafé est le premier café soluble connu dans l’histoire du café. Dès sa sortie, les ménages en ont fait leur produit favori car il n’exige qu’un ajout d’eau et de sucre pour être prêt à être bu. Appelé aussi café instantané, le café soluble peut être obtenu par atomisation ou par lyophilisation. Lors de l’atomisation, le café est pulvérisé en fines particules puis passé sous un air très chaud qui lui confère la note caramélisée qui le caractérise. Le tout est ensuite emballé sous vide pour éviter sa dégradation.

Les connaisseurs lui préfèrent le café lyophilisé qui conserve un goût et un arôme plus pur. En effet, la déshydratation du café par lyophilisation se fait un peu plus naturellement que pour l’atomisation. L’extrait de café est congelé puis sublimé. L’eau contenue dans le café passe de l’état de glace à celui de vapeur et il ne reste plus que l’essence pure du produit au final. Le résultat se rapproche un peu plus du café torréfié, ce qui satisfait parfaitement les amateurs de traditions et d’authenticité.

Le soluble – Pratique & indispensable

L’avantage majeur du café soluble – qu’il soit atomisé ou lyophilisé – est qu’il peut être transporté partout et préparé dès qu’il y a la possibilité de chauffer de l’eau. Facile à préparer et ne nécessitant aucun rituel particulier, le café soluble séduit particulièrement les jeunes et les cadres pressés qui aiment le café. Des machines à café classiques sont même aujourd’hui équipées d’une fonction café soluble qui prépare la boisson en un clin d’œil et propose des options pour régler son goût et sa texture.

Mais prudence ! Il ne faut pas boire plus de deux tasses de café par jour, sauf si c’est du décaféiné, car ses effets peuvent nuire à la santé. Comme pour tout, tout excès est nuisible. Sinon, le plaisir demeure et rien n’est comparable à une bonne tasse de café fumant !